© 2014 Paroisse Gaillard sur Seine - conception et réalisation Gérard COLLAS

Bacqueville

Amfrevile-les Champs

Cuverville

Houville

Fresne-l’Archevêque

Les Andelys

Bouafles

Bernières

Guiseniers

Corny

Vezillon

Harquency

Forêt la Folie

Tosny

Heuqueville

Muids

Daubeuf

Vatteville

Le Thuit

La Roquette

Herqueville

Connelles

Paroisse

Gaillard sur Seine

Quelques mots d'histoire


La première église mérovingienne de Muids a probablement été détruite par les Normands et c'est au XIIe siècle que fut construite, sous le règne d'un des successeurs de Guillaume le Conquérant, par Roger de Malesmains, l'église dont il nous reste le clocher et le chœur. Le clocher est construit comme une véritable forteresse avec contreforts sur une légère éminence qui domine la Seine. L'entrée de l'église était à l'emplacement du chœur actuel et la nef devait être dans le prolongement de la nef actuelle. Protégée peut-être par un fossé, cette église-forteresse avec donjon-clocher pouvait servir de refuge aux paysans en cas d'attaque armée. L'église fut dédiée à Saint-Hilaire qui fut évêque de Poitiers en 340. Ce patronage prouve que la paroisse remonte au temps mérovingien.
En 1689, on y installe 3 cloches dont Marguerite qui sonne toujours.
Au XVIIIe siècle, l'église menace ruines et, en 1859, elle est démolie et les matériaux sont vendus. En 1862, l'église est reconstruite par l'architecte Simon de Rouen : « la nef bâtie dans le style roman du chœur, est accompagnée de deux bas-côtés ».


Extérieur de l'église


Le chœur (2e moitié du XIIe siècle) à chevet plat agréablement surligné par une corniche à modillons à copeaux et anthropomorphes accrochée à de petites arcatures jumelles en plein cintre. La tour (XIIIe siècle), hors d'oeuvre, est percée à l'étage supérieur, sur chaque face, de baies en tiers point séparées par des meneaux. Le reste de l'édifice est de style néo-roman (XIXe siècle). Jusqu'au début du XXe siècle, l'église était entourée d'un cimetière. Il n'en reste que la croix (XIIe siècle) figurant le Christ en croix, la Vierge et Saint-Hilaire.


Intérieur de l'église


Le chœur est voûté d'ogives. Quatre arcatures cintrées sont disposées latéralement sur la première travée et soutenue par des pilastres sommés de chapiteaux à godrons.
La nef et les bas-côtés sont de style néo-roman.


Le mobilier


On peut y voir une Vierge à l'Enfant et un Saint-Nicolas du XVe siècle et une contretable du XVIIe siècle ornée d'une toile figurant le baptême du Christ


Eglise Saint-Hilaire de Muids